inverti : Agora !

Cassons les codes ensemble !

La sodomie : Bon pour les maux de ventre, stress et constipation ?

Agora – cassons les codes ensemble ! Forums Sexualité : Si on en parlait ? Info ou Intox ? La sodomie : Bon pour les maux de ventre, stress et constipation ?

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #11804
      David Chevalier
      Maître des clés

      Info !

      C’est ce que révèle le site koi-de-meuf qui se base sur une étude réalisée par les scientifiques de l’université de Munich, en Allemagne.

      La sodomie permettrait de résoudre des problèmes intestinaux, des simples maux de ventre, du stress ou de constipation chronique.

      Selon une étude, seulement 6% des femmes y sont favorables. Pour les hommes avec des pratiques hétérosexuelles, ce chiffre devrait avoisiner les 0%.

      Mais il n’y a pas du tout de danger ?

      La réponse du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue-psychosomaticien dans l’émission Allo Docteur sur France 5 :

      D’après toutes les études, il n’y a pas de risque si c’est bien fait, c’est-à-dire sans forcer et en étant préparé. Il ne faut pas forcer le sphincter, ce qui sert à fermer l’anus sinon ça ne va être que désagréable. Mais si excitation il y a, composée de caresses, pas de risques.

      Attention tout de même :

      Si l’anus est une zone érogène puissante, la muqueuse anale est la plus vulnérable au VIH de toutes et c’est donc une zone très sensible du point de vue des risques de transmission du VIH et des IST.

      Quelques règles de base :

      – Utiliser un préservatif ou un gant en latex pour chaque pénétration, y compris sur les objets sexuels, et avec chaque partenaire.

      – Utiliser systématiquement un lubrifiant adapté. L’anus ne produit pas – ou peu – de substance lubrifiante.

      – Ne jamais forcer l’entrée, ni même prolonger une pénétration anale douloureuse ou seulement gênante. La contraction des muscles peut non seulement entraîner un déplaisir, mais aussi abîmer les parois de l’anus.

      – Ne pas pratiquer la pénétration anale en cas de blessures ou de crise d’hémorroïdes, ou si l’on sent la moindre gêne.

      – Dans les jeux avec accessoires, il vaut mieux y aller progressivement, commencer par masser et dilater doucement l’anus et les sphincters, qui s’ouvriront d’autant mieux qu’ils seront sollicités doucement et après une bonne préparation. Dans le cas contraire, de toute façon, la pénétration ne se fera pas : le sphincter interne se contractera par réflexe.

      Source : Sexosafe

      • Ce sujet a été modifié le il y a 4 années et 2 mois par David Chevalier.
      • Ce sujet a été modifié le il y a 4 années et 2 mois par David Chevalier.
      • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 8 mois par David Chevalier.
      • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 8 mois par David Chevalier.
    • #16011
      Roger75
      Participant

      C’est Bon à savoir, la sodomie pour tous !

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.